Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fran Kois en Australie

Pour suivre mon aventure à distance

Kooyong

Publié le 1 Mars 2013 par Fran Kois in francois, kooyong, vin, australie, rosebud

Si mes comptes sont bons, cela doit faire 6 semaines que je n’ai pas écrit d’articles sur mon petit blog. Mes aventures vous manquent, les paysages australiens vous manquent alors nul doute que cet article va combler vos manques… ou pas !

Eh oui, malheureusement, la vie en Australie n’est pas toujours aussi attrayante que les mois précédents, et pour cause, qu’il faut bien un moment retourner au travail pour récupérer quelques pépettes.

Je vous avais quitté sur la Great Ocean Road, juste à côté de Melbourne. Cette région est particulièrement réputée en Australie pour ces domaines viticoles. L’occasion parfaite pour faire les vendanges n’est-ce pas ?

Kooyong

Je le vois déjà d’ici, avec ces yeux pétillants, rempli de fierté que je le cite dans l’un de mes articles si populaires. Eh oui, je vais bien mentionner ton nom, toi coloc’ de rêve, toi narcoleptique à chaque heure de la journée, toi notre Koala préféré… oui c’est bien toi I-L-A-N !!! Mon cher Ilan m’avait appris que l’un de ces amis que je connaissais déjà pour avoir fait plusieurs soirées « trivial pursuit » avec lui à Montpellier, débarquait sur les terres Australiennes pour exercer son métier d’œnologue. Je pris donc contact avec Jet pour savoir où se trouvait le domaine dans lequel il allait travailler et si trois places étaient disponibles. Par chance, le domaine viticole avait besoin de mains d’œuvre pour préparer les vendanges de cette année. Nous étions attendus le 21 janvier du côté de Kooyong.

Kooyong est le nom du domaine dans lequel nous allions travailler. Il se situe exactement à Tuerong, à une heure au sud de Melbourne.

En quoi consiste le travail de préparation des vendanges ?

• Enlever les feuilles mortes dans les vignes

• Séparer les grappes pour leur permettre de mûrir correctement

• Couper les mauvaises grappes (pas plus de 3 grappes sur une même branche, les pourries…)

• …et le clou du spectacle : installer les filets sur toutes les vignes, pour les protéger des oiseaux

La dernière étape était sans aucun doute la plus pénible, vous pouvez le demandez à Vincent et à Mathieu (surtout à Mathieu, traumatiser au point d’en rêver chaque nuit et de me réveiller pour que je l’aide à « Puullll the net »).

Ce sont des filets qui reposent sur 2-3-4 vignes en même temps. Un tracteur fait pour ce genre de travail, passe entre les vignes équipé d’un énorme filet. Aux deux extrémités des 2-3-4 vignes, deux personnes tirent de toute leur force pour que les filets soient bien tendus sur les vignes. Il faut savoir que pendant les vendanges, les filets restent en place et que l’on doit passer dessous pour cueillir les grappes.

Pour mieux vous rendre compte des filets, voici une photo :

Kooyong
Kooyong

Par chance et parce que j’étais un employé modèle, j’ai échappé à ce travail. Pour ma part j’ai continué à faire les trois précédentes étapes et de temps en temps je devais accrocher les filets de façon à qu’ils soient parfaitement tendus.

Voilà à quoi l’on peut résumer nos 4 semaines de travail au sein du domaine de Kooyong. J’ai vraiment apprécié nos conditions de travail et l’ambiance qui régnait dans les vignes. Contrairement à nos précédentes expériences de fruitpicking, nous nous sommes retrouvés dans une ferme à taille humaine, avec principalement des australiens. Cela nous a permis de nouer des liens avec certaines personnes travaillant sur le domaine.

Côté logement, nous avons logé les 2 premières semaines dans un caravan park 4 étoiles (2 piscines, court de tennis… la totale quoi) et ensuite durant 3 semaines dans une maison avec 2 autres françaises. La maison se trouve dans une petite ville au nom de Rosebud, fort sympathique. Ce fût vraiment agréable de retrouver le confort d’une maison durant ces 3 semaines.

Kooyong
Kooyong
Kooyong

Malheureusement, au bout de 4 semaines de travail, Steve, notre responsable nous a indiqué qu’il n’y aurait plus de travail durant 2/3 semaines. Cela nous amenait à ne pas retravailler avant le 5/6 Mars. Nous avions décidé tous ensemble de stopper notre road trip ensemble au début de mois de Mars. Mathieu et Vincent souhaitant retourner sur Sydney pour « perfectionner leur anglais » et trouver un travail plus en ville. Je souhaitais en faire de même dans un premier temps mais sur Melbourne. Finalement, j’ai décidé de rester un mois de plus dans le coin pour participer aux vendanges à Kooyong. Steve m’ayant gentiment gardé une place !

Vincent et Mathieu ont pris un vol pour Sydney ce mercredi 27 Février. De mon côté, je garde encore un peu le van, le temps du travail et le temps de trouver de nouveaux acquéreurs. Niveau logement, je vais sûrement me mettre en colocation avec une italienne qui travaille également au domaine viticole. J’espère qu’elle cuisine parfaitement les pâtes et les pizzas !

Niveau climat, toujours le soleil et de fortes chaleurs. Pour rassurer la populasse, nous avons eu quelques jours de pluie et de froid mais rien d'inquiétant ;) L'hiver est encore loin ici. Courage de votre côté, le printemps arrive à grande enjambée.

J'espère avoir remis toutes les pendules à l'heure au niveau des nouvelles. Melbourne étant très proche, vous vous doutez que nous avons fait quelques soirées fort sympathique là bas.

Je vous embrasse

Votre Fran Kois International

Commenter cet article